Archives de Catégorie: Google+

Éloge de la conversation

En début de semaine, le quotidien La Presse/Cyberpresse publiait ma lettre d’opinion intitulée « Mourir seul », un texte assez personnel sur un exemple de triste réalité urbaine : le décès de mon voisin, dans la solitude et l’anonymat le plus complet. 

Le jour de la parution, j’ai évidement fait connaitre le lien sur Facebook, LinkedIn, Twitter ainsi que Google+ et plusieurs de mes amis on partagé l’article à leur tour.

L’histoire aurait pu en rester là. Mais dans un monde ou les médias sociaux sont omniprésents il est très simple de transmettre ce genre de message et en quelques jours ma lettre avait été partagée, tweetée ou « GooglePlussée » ( !) plus de 300 fois sur diverses plateformes.

De plus, comme ma présence sur les médias sociaux et mon nom de famille assez peu fréquent me rendent facile à retracer, plusieurs lecteurs ont  pris la peine de m’écrire de longs messages via la messagerie Facebook ou mon courriel. Une dame a même appelé à la maison, inquiète que ce décès puisse concerner un de ses proches, ce qui n’était heureusement pas le cas.

Certains y verront une intrusion dans ma sphère privée, mais ce n’est pas comme ça que j’ai vu les choses : donner son opinion, quel que soit le sujet ou le medium utilisé, est un appel à la conversation, aux échanges. L’utilisation des réseaux sociaux amplifie cette conversation, tout simplement. Tous les points de vue et témoignages que j’ai reçus, certains très personnels, m’ont conforté dans le choix d’avoir écrit ce texte.

Au moment d’écrire ces lignes, une semaine après les faits, il me reste pourtant un drôle d’arrière goût dans la bouche, car il y a une contradiction effroyable dans toute cette histoire. Bien sûr, je me réjouis que les médias sociaux aient permis de faire connaitre un peu l’histoire du « vieux monsieur » mais dans un monde ou les interactions sont soi-disant facilitées et simplifiées, comment pouvons-nous, laisser mourir quelqu’un dans la solitude et l’indifférence ?

Quel que soit la quantité et la qualité des échanges virtuels que j’ai le plaisir de vivre avec mes amis/abonnés/contacts et autres, je crois que nous devons tous revenir plus régulièrement à l’étymologie du terme conversation : du latin conversatio  qui signifie « fréquentation » ou « visiter fréquemment ». Justement ce qui a manqué à mon voisin.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Facebook, Google+, Humains, Twitter